COUPS DE GUEULE

SOUVENT CITEE, ( PRESQUE ) JAMAIS FELICITEE !
Précision: Les citations flatteuses sont en jaune pour la comparaison avec les non-flatteuses...
SIMONE WEIL , L'enracinement :
" La Corse est un exemple du danger de contagion impliqué par le déracinement. Après avoir conquis, colonisé, corrompu et pourri les gens de cette île, nous les avons subis sous la forme de préfets de police, policiers, adjudants, pions et autres fonctions de cette espèce à la faveur desquelles ils traitaient à leur tour les Français comme une population non-conquise. Ils ont aussi contribué à donner de la France, auprès de beaucoup d'indigènes des colonies, une réputation de brutalité et de cruauté... "
PETRUS CYRNAEUS , jamais entendu parler :
" Les Corses aiment mieux la guerre que l'oisiveté...
SENEQUE , en vacances forcées en Corse :
" Se venger est la première loi des corses, la seconde, vivre de rapines, la troisième, mentir, la quatrième, nier les dieux. "
GENERAL DE MARBOEUF, miltaire spécialisé dans les noms de rue et d'établissements scolaires en Corse :
" Pour parvenir à éteindre tout à fait une race aussi exécrable, le premier moyen étant de leur ôter la facilité des retraites que leur offre les maquis, nous avons pris la résolution de les faire brûler dans toute l'étendue de l'île "
JEAN-JACQUES ROUSSEAU :
" Il est encore en Europe un pays capable de législation ; c'est l'île de Corse. La valeur et la constance avec laquelle ce brave peuple a su recouvrer et défendre sa liberté mériterait bien que quelque homme sage lui apprît à la conserver. J'ai quelque pressentiment qu'un jour cette île étonnera l'Europe"
VICTOR HUGO , écrivain, poète, politicien, dramaturge bicentenaire :
" Chaque Etat a son esclave; chaque royaume traîne son boulet. La Turquie a la Grèce, la Russie la Pologne, l'Angleterre l'Irlande et la France a la Corse. A côté de chaque peuple maître, un peuple d'esclaves. Édifice mal bâti : moitié marbre, moitié plâtras."
HONORE DE BALZAC, écrivain
"La civilisation y est comme au Groenland."
JULES VALLES, dans Le cri du peuple ( 1871 ) :
" La vérité qu'il faut dire, c'est que la Corse n'a jamais été et ne sera jamais française. Voilà cent ans que la France traîne à son pied ce boulet. Nous l'en voyons estropiée, meurtrie. Le Corse est naturellement mouchard et assassin..."
ALPHONSE DAUDET, Immortel :
" Toutes les mêmes, ces grandes familles corses : crasse et vanité. Ca mange dans de la vaisselle plate à leurs armes des châtaignes dont les porcs ne voudraient pas... "
ALPHONSE ALLAIS, 1903 :
" Je propose froidement l'exode de tous les Corses, leur transport sur le continent... On remplacerait les autochtones disparus par un fort lot de libres citoyens suisses. Helvétisons la Corse, telle est ma devise. Les Suisses sont des gens extraordinaires pour faire suer de l'argent au roc le plus aride..."
RAYMOND BARRE , après la sieste en 1996 :
" Si les Corses veulent leur indépendance, qu'ils la prennent ! "
MALRAUX :
" De Gaulle avait son mystère comme nous avons la Corse. Il y avait en lui un domaine dont on savait qu'on ne l'éclairerait jamais. C'est cela que j'appelle la Corse. "
CLEMENCEAU, 1871:
" Le club positiviste de Paris demande à l'assemblée nationale que la Corse cesse immédiatement de faire partie de la République Française. "
DANIEL PENNAC, La fée carabine :
" Une colonie est un pays dont les fonctionnaires appartiennent à un autre pays. Exemple : l'Indochine est une colonie française, la France une colonie corse. "
HUDSON INSTITUTE, rapporteur américain :
"La France tient à peine compte de la Corse car la Corse a peu ou pas d'influence politique sur la France à cause de sa population réduite. Les Français prennent la Corse comme sujet de plaisanterie... C'est ainsi que peut être résumée l'analyse courante des relations Français-Corses"
MORO GIAFFERI, avocat corse :
" La Corse vit en autarcie : nous exportons des fonctionnaires et nous importons des retraités. "
TINO ROSSI, chanteur corse :
" La Corse, c'est le pays où, quand tu avances, le travail recule. "
EDDY MITCHELL, chanteur comique :
" Depuis que Sardou s'est entiché de son île de crétins, je ne le vois plus... "
MICHEL CHARASSE, sénateur PS du Puy-de-Dôme à moitié corse :
" Il n'y a que le fric qui les intéresse... Les indépendantistes se foutent de la Corse, de la tradition corse, des guitares et des mandolines corses... un mécanisme mafieux animé par des voyous, assassins, voleurs, salopards qui sont une minorité suivie par un flot d'intellos à la mords-moi-le-noeud, de pauvres types qui ne comprennent rien, qui croient à l'indépendance de la Corse, qui croient naïvement à n'importe quoi. Ce sont des ordures, il faut les éradiquer car c'est de la crapulerie..."

Vos commentaires ici >

La collèque de têtes de Maure

Pochette pour un disque du groupe l'Arcusgi
TOUT L'ESSENTIEL DE A TECHJA !
- Accueil - Sommaire - les blagues à Jo - L'histoire de la Corse - L'ethnologie amusante de la Corse
- Ricordu - Lamentable - Le best of - La plus grande tête - Les maths corses (2-1=3)
- Les Corses - Ils nous aiment - La sieste - La macagna - La paillote franchisée
- Les parrains du web - L'enquête corse - Vus ou lus sur le web - Il paraîtrait que... - La bière corse
- Parlez-vous le corsofrançais ? - L'alcool, non, l'eau oui ! - Nos vingt vins corses - Le gladiator du Giussani - Plus besoin de gravir la montagne...
- Soyez prudent... - Notre discothèque - Citations - Etes-vous prêt ? - J'ai même vu un film corse !
- Vos erreurs 404 - Canti corsi - Ils dessinent - Les polars corses  - La Corse dans le Monde
- Memes corses - Facciacce - E duie surelle - Le saviez-vous ?
Vous êtes sur le site. Si vous avez des citations à m'envoyer, ne vous gênez pas, merci.