PRESSE

LES MATHS CORSES : 2 – 1 = 3

Début juillet 99, la terrible nouvelle tombait… Les Corses ne passeraient plus des heures devant leur kiosque ( ou bien plus souvent leur facteur ) à hésiter entre l’achat de  Corse-Matin  ou celui de  La Corse , car ce dernier cesserait sa parution dès la mi juillet.

Pour consoler les lecteurs du défunt quotidien, Corse-Matin, dans son infinie bonté, décida d’inclure dans son édition du vendredi un supplément intitulé La Corse-votre hebdo  . Sans oublier un autre supplément de deux ou trois francs pour compenser l’augmentation du nombre de pages. On n’a rien sans rien…

Entre temps, l’un des journalistes du quotidien disparu à six septièmes ne l’entendit pas de cette façon. Joseph-Guy Poletti préféra monter son propre journal pour des raisons que nous ne connaissons pas à l’heure où ces lignes sont écrites, bien que l‘on puisse soupçonner la farouche volonté de ne pas être le supplément du supplément du vendredi. C’est ainsi que naquit  Corsica . Pour se faire remarquer encore un peu, le journaliste opta pour une parution mensuelle.

Si vous avez bien compté, vous constaterez que le titre de cet article n’est pas usurpé et vous admettrez volontiers que les maths, en Corse, ne se font pas comme ailleurs. Vous le saviez pour d’autres éléments de la vie insulaire grâce au travail acharné des médias nationaux, mais certainement pas pour celui-là. Merci, A TECHJA ! .

Mais de quoi peuvent bien parler tous ces journaux ? Pour faire bref, nous dirons que:
- Corse-Matin traite en priorité de l’actualité de la Corse.
- La Corse-votre hebdo s’intéresse plutôt à l’actualité de l’Ile de Beauté.
- Corsica – qui n’arrête pas de se distinguer - puise son inspiration dans tout ce qui touche à l’actua- lité de « Cyrnea » plus connue sous le nom de Corsica ».

Les internautes-lecteurs ayant tenu jusque là penseront avec effroi qu’il existe encore une bonne dizaine d’appellations pour la Corse et auraient tout à fait raison de se demander si une bonne dizaine de nouvelles publications pourraient voir le jour d’ici la véritable arrivée du troisième millénaire. Rassurons les, rien n’est prévu pour l’instant et revenons plutôt aux publications existantes afin de les comparer, de montrer qu’elles ne se ressemblent pas tant que ça et que plus on est de fous, plus on rit.

Corse-Matin est le journal local incontournable –et ce n’est pas du 20° degré- de la Corse. On y trouve toutes les informations nécessaires au bon démarrage d‘une journée. Sa rubrique nécrologie est la première lue par tout Corse qui se respecte ( Encore que ce ne soit guère exceptionnel, on retrouve le même cas de figure aux quatre coins de France …). Les horaires de « Trinichellu » sont retranscrits sans bogue, le décompte des « tentats » politiques ou privés de la veille est scrupuleusement respecté au centième près et la dernière promotion du capitaine - qui n’en pouvait plus - de la gendarmerie de Ponte à Leccia est brillamment racontée par le délégué « People » du journal. S’il reste un peu de temps, l’insulaire aura aussi la possibilité de consulter les pages nationales pour vérifier que la poste de la rue Duc du 18° arrondissement de Paris n’a pas subi un « tentat » non revendiqué, ce qui est ennuyeux car il va falloir attendre deux jours pour savoir si ce ne sont pas des Bretons qui ont fait le coup. Pour finir, en cas d’insomnie, M. Antomarchini pourra consulter l’actualité internationale et féliciter « i Tchetcheni chi quèlli, un si lasciànu micha fà!! ».

La Corse-votre hebdo est à lire de toute urgence pour oublier ce que l’on voit ou entend dans les médias nationaux. Non pas que le magazine fasse l’impasse sur les problèmes de l’île et joue les innocents – tous les éditoriaux de Jean-René LAPLAYNE y sont consacrés– mais plutôt parce qu’il s’est fixé le but de montrer l’autre image de la Corse. On y parle de culture, on y interviewe les élus politiques et on s’aperçoit qu’ils ont une âme et savent parler, c’est à dire exactement l’effet inverse des portraits des journaux nationaux. On y parle beaucoup des Corses de l’étranger, des artistes locaux, des amis de la Corse, de l’histoire de l’île, des sites internet, et des enquêtes telles que «  Les femmes corses » ou « La drogue en Corse » etc… Ce magazine est un régal et une aire de repos sur laquelle il fait bon s’arrêter une heure chaque week-end.

Corsica, qui n’en est qu’à son numéro trois est tiré sur papier glacé et couleur quadrichromie. C’est un journal sérieux qui lorgne du côté de L’EXPRESS ou LE POINT. On y parlait dans le n° 2 des transports insulaires, du tourisme, de la religion, du bug, des festivals, des sorciers et, pas inintéressant, des Catalans, des Sardes et des Baléares. Le numéro trois, tout frais propose un sondage très instructif « Les Corses et la France ».Si Corsica trouve son rythme de croisière et son lectorat – et si on le trouve facilement sur le continent – il ne tardera pas à devenir indispensable. Longue vie à tous les trois et plus particulièrement aux deux derniers car le premier n’a pas de soucis à se faire et on aimerait que les autres continuent à paraître.

« Trinichellu » est le surnom de la micheline, l’autorail corse.
« tentat » terme utilisé par teatru Mascone dans un sketch.
« i Tchetcheni chi quèlli, un si lasciànu micha fà!! » les Tchétchènes, que ceux-là, ils ne se laissent pas faire !! » aussi dans le même sketch avec Kanaks à la place...

Vos commentaires ici >
 
LE SAVIEZ-VOUS ?

Il y eut dans les années 60 un projet de créer un centre d’essais nucléaires souterrains dans une mine désaffectéé de Balagne...
La collèque de têtes de Maure

Corsica Ferries

TOUT L'ESSENTIEL DE A TECHJA !
- Accueil - Sommaire - les blagues à Jo - L'histoire de la Corse - L'ethnologie amusante de la Corse
- Ricordu - Lamentable - Le best of - La plus grande tête - Les maths corses (2-1=3)
- Les Corses - Ils nous aiment - La sieste - La macagna - La paillote franchisée
- Les parrains du web - L'enquête corse - Vus ou lus sur le web - Il paraîtrait que... - La bière corse
- Parlez-vous le corsofrançais ? - L'alcool, non, l'eau oui ! - Nos vingt vins corses - Le gladiator du Giussani - Plus besoin de gravir la montagne...
- Soyez prudent... - Notre discothèque - Citations - Etes-vous prêt ? - J'ai même vu un film corse !
- Vos erreurs 404 - Canti corsi - Ils dessinent - Les polars corses  - La Corse dans le Monde
- Memes corses - Facciacce - E duie surelle - Le saviez-vous ?
Vous êtes - 3 +1 sur le site en ce moment. MOSCHE !