IL S'EN PASSE AUSSI SUR LE WEB !

VUS OU LUS SUR LE WEB


Finalement, je ne surveillais que la presse, la télévision ou la radio. Sumeru que j'étais ! Il y a aussi le web, of Corse ! Et pourtant, depuis le temps que je lisais les messages de Corsica in core ou ceux de Vergogna à tè, ça aurait dû me paraître évident. Il y a de braves gens qui s'activent sur internet et qui font aussi bien que les gens des autres médias. La preuve...

1 - La plus connue, celle du fameux virus corse...

" Vous venez de recevoir le virus " Corse. Comme nous autres Corses n'avons pas d'expérience dans le domaine de la programmation, ce virus fonctionne selon le principe de l'HONNEUR. Vous êtes donc prié d'envoyer ce message à tous les correspondants de votre carnet d'adresses et d'effacer manuellement tous les fichiers de votre disque dur. "

2 - La collèque de têtes de maure dont on se serait bien passée !



Celle-là, je n'ai pas bien compris d'où elle venait. D'un site ? D'un envoi privé? Et dans quel but ? L'anglais est incorrect ( must to die, ça ne va pas du tout ! ). Si vous avez d'autres infos, je les accepte volontiers. En revanche, j'ai retrouvé cette image sous sa forme originale. Il s'agit d'une affiche nationaliste qui a été retouchée pour la détourner de son contexte.



3 - Le faux message d'alerte WINDOWS


Une image plus innocente qui n'a pas fait rire tout le monde dans les milieux concernés. On peut en discuter. Je dirais que ça aurait pu être pire. Honte à moi, je crois qu'elle m'a fait marrer...


4 - Comment se débarasser des Corses une bonne fois pour toutes !


" La Corse nous casse les couilles depuis 20 ans. Nous pourrions la filer aux Kosovars qui ne savent pas où aller", proposaient les Guignols la semaine dernière. L'idée est bonne, mais mérite d'être améliorée. Je suggère de donner la Corse à Slobodan Milosevic. Ainsi, les Kosovars pourraient retourner tranquillement dans leur pays, et Slobo, aidé par son pote ARKAN, aurait vite fait de nettoyer l'île de Beauté. Il paraît qu'il y a les "mauvais" et les "bons" Corses. Les "mauvais" sont les tarés, criminels nationalistes de tout poil, voleurs de subventions, éleveurs sans animaux, collectionneurs d'armes lourdes, assassins, pyromanes, trafiquants, voyous, gangsters et malfrats au comportement mafieux. Les "bons" sont les lâches qui pètent de trouille en obéissant scrupuleusement à la loi du silence. Il est donc inutile de trier.


Ces sympathiques lignes se trouvaient sur un site perso intitulé " La page à Peif ". Repérées - par hasard ? - par un internaute corse, l'information a très vite circulé dans les forums internet consacrés à la Corse. La suite de ces lignes reprenait - à son compte ! - divers articles en ligne de Yahoo, libération et autres médias. Le webmaster du site, croulant sous les mails d'injures et les coups de fil agressifs a très vite supprimé les pages sur la Corse et même retiré sa photo sur d'autres. On a aussi pu avoir un message d'alerte du genre " Il n'y a aucune page consacrée à la Corse ici. " Savez-vous où se trouvait la pop-up ? A la rubrique " Laëtitia " !
Notez l'avant dernière phrase où les Corses pètent de trouille... Le dit Peif voulait nous envoyer les milices serbes pour organiser le génocide des Corses après celui des Bosniaques, il nous a simplement joué la retraite de l'armée irakienne- la 3° armée au monde - au Koweit !

5 - ILE DE BEAUTE, MON CUL !


Lu sur le site : http://www.clarknova.org et retranscrit tel quel avec les fautes et les expressions du genre "toua "...


NON à la Corse une et indivisible.

En lisant ce sous-titre, camarade lecteur, tu vas certainement t'étrangler d'effroi en ton for intérieur : « Fé chié les mecs de Clarknova y font despiges pour Marianne maintenant !!!!!». Non rassure toua si Belgrade sera toujours Belgrade alors Clarknova magazine ne sera jamais Marianne. Le but de Clarknova n'est pas d'informer mais d'avoir raison. Ici pas de dossiers très documentés, pas de vérification de l'information, rien que la vérité scientifique du socialisme et nulle autre et rien d'autre. Te voilà rassurer petit pionnier!?

Les mêmes qui aujourd'hui cèdent aux nationalistes d'opérettes ce gouffre à fric improductif qu'est la Corse, sont ceux qui jadis déclaraient «l'Algérie c'est la France» avant de ce lamenter sur le fait que désormais la France c'est de plus en plus l'Algérie. Les mêmes qui appelèrent à voter non lors de référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Gaullistes,Libéraux et Sociaux-Chrétiens ne savent que faire des « confettis de l'Empire», on y compris rien, un député corse n'y retrouverait pas ses électeurs morts !

Que faire de la Corse ? Achetée au dix-septième siècle par la France à une ridicule république Italienne de l'époque, la solution la plus satisfaisantedu point de vue financier serait de la revendre. Mais quel repreneur serait capable d'éponger les dettes accumulées par une gestion publique dispendieuse voire mafieuse pluriséculaire. Bref, même sur le marché des républiques bananières on en tirerait quetchi de la vente de l'île deBeauté. L'indépendance quant à elle serait un marché de dupes, car les subventions de la métropole seraient pérennisées (les terroristes sont cons mais ils savent compter, c'est même à ça qu'on reconnaît les cons), et on ne pourrait même plus y aller en vacances avec nos papiers gras et égorger leurs filles et leurs compagnes jusque dans leurs campings pourris.

Situation inextricable que la majorité plurielle ne réussira pas à clarifier. Les Verts appellent de leurs voeux une autonomie qui est un outrage au droit public français. Les communistes n'ont plus d'idées, les socialistes ne savent pas ce qu'ils veulent, à part Jospin président en 2002. Une foua de plus cé à Clarknova revient la lourde tâche de résoudre cet épineux problème.

La Corse c'est tout d'abord cher pour nous les contribuables responsables,c'est aussi un fiasco économique sans cesse renouveler, c'est culturellement chiant (cf. i muvrini), culinairement improbable ( voir les fromages qui foutent la mort à ceux qui les bouffent). Au niveau sportif c'est la cata combien de corses dans l'équipe de France, et Christine Aron elle est pas Corse, si c'est pas des preuves ça ! En conclusion la Corse n'a aucun intérêt. C'est d'une expertise géographique très fine de ce territoire indigeste qu'est apparue la solution : puisque la corse est une île il ne nous reste plus qu'à la couler. Envoyée par le fond, la Corse servira enfin à quelque chose, ça donnera à bouffer à la poiscaille des environs.

On fait moins le malin maintenant !

L'alerte concernant ce texte fut envoyée aux abonnés de Corsica in core. Le jour même, le site clarknova annonçait sur sa page d'accueil " site en cours de maintenance ". Comme quoi, ceux qui font les malins ne sont pas toujours ceux qu'on croit... t

ADDENDUM :
Les gars de Clarknova m'ont écrit pour me faire savoir que l'indisponibilité de leur site au moment où l'alerte de Corsica in core était lancée n'avait aucun lien intrinsèque et n'était qu'une coincidence. Voilà, il fallait le préciser. Le texte figure toujours quelque part dans le site et la polémique a dû continuer si l'on en croit un éditorial publié peu de temps après en Une du site.

6 - LES COMMANDEMENTS CORSES

Je n'ai pas pour l'instant plus de précisions à vous donner. Il semblerait que ce soit le genre de blagues que certaines personnes dans les banques ou aux impôts s'adressent le midi pendant la pause. Il est certain que les images n'ont pas été crées pour l'occasion ( trop américaines pour être françaises ! ), mais détounées à des fins que que vous connaissez. Notons que ce n'est pas le pire que nous ayons connu. Plus de précisions dès que j'en ai...
1 - Vis pour te reposer.
2 - Aime ton lit, c'est ton temple.
3 - Si quelqu'un vient te voir pour se reposer, aide-le.
4 - Repose-toi le jour pour pouvoir dormir la nuit.
5 - Le travail est sacré, ne le touche pas.
6 - Ne fais jamais aujourd'hui ce que tu peux faire faire demain.
7 - Aime le travail bien fait, fais le faire par des gens plus qualifiés
8 - Du calme, personne n'est mort en se reposant, mais tu peux te blesser en travaillant...
9 - Quand tu ressens le désir de travailler, assieds-toi et attends qu'il passe.

10 - N'oublie pas, le travail c'est la santé. Donc laisse-le aux malades.

Vos commentaires ici >

>>Page suivante ( Eh oui, une page ne pourra jamais suffire )<<


LE SAVIEZ-VOUS ?

Le chanteur qui monte, le dénommé Bénabar, se nomme en réalité Bruno Nicolini.


La collèque de têtes de Maure

Chjami aghjalesi

TOUT L'ESSENTIEL DE A TECHJA !
- Accueil - Sommaire - les blagues à Jo - L'histoire de la Corse - L'ethnologie amusante de la Corse
- Ricordu - Lamentable - Le best of - La plus grande tête - Les maths corses (2-1=3)
- Les Corses - Ils nous aiment - La sieste - La macagna - La paillote franchisée
- Les parrains du web - L'enquête corse - Vus ou lus sur le web - Il paraîtrait que... - La bière corse
- Parlez-vous le corsofrançais ? - L'alcool, non, l'eau oui ! - Nos vingt vins corses - Le gladiator du Giussani - Plus besoin de gravir la montagne...
- Soyez prudent... - Notre discothèque - Citations - Etes-vous prêt ? - J'ai même vu un film corse !
- Vos erreurs 404 - Canti corsi - Ils dessinent - Les polars corses  - La Corse dans le Monde
- Memes corses - Facciacce - E duie surelle - Le saviez-vous ?
Vous êtes sur le site en ce moment. Vous n'en auriez pas trouvé d'autres ?